Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

A francia nyelv, mint a magyar és a többi nyelv is, előszeretettel használ állatneveket, állati hasonlatokat bizonyos tulajdonságok leírására. Ezek a szólások annyira átszövik a különböző nyelveket, így a franciát is, hogy a hétköznapi beszédben igen gyakran megjelennek.

Az alábbi szöveg jól szemlélteti az állati kifejezések sokszínűségét.

« Que vous soyez fier comme un coq, fort comme un boeuf, têtu comme une mule, malin comme un singe, chaud lapin ou fine mouche, vous êtes tous un jour ou l'autre devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche. Vous arrivez frais comme un gardon à votre premier rendez-vous et là, pas un chat ! Vous faites le pied de grue, vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin. Mais le type qui vous a obtenu ce rancard, avec lequel vous êtes copain comme cochon, vous l'a certifié : Cette poule a du chien, une vraie panthère ! C'est sûr, vous serez un crapaud mort d'amour. Mais tout de même, elle vous traite comme un chien. Vous êtes prêt à gueuler comme un putois, mais non, elle arrive. Bon, dix minutes de retard, il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard. Sauf que la fameuse souris est plate comme une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine. Vous restez muet comme une carpe. Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous noyez le poisson. Vous avez le bourdon, et vous avez envie de verser des larmes de crocodile. Vous finissez par vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre. Vous avez beau être doux comme un agneau, faut pas vous prendre pour un pigeon. En tout cas, cela ne sert à rien de faire l’autruche pour se voiler la face. Mais je vous connais, vous êtes rusé comme un renard et vous avez vu ses cuisses de grenouille ce qui vous a fait hurler au loup et prendre la poudre d’escampette avant d’être le dindon de la farce. »

Innen kigyűjtve a kifejezéseket, előbb francia magyárázattal, majd magyar megfelelőjükkel láttuk el őket :

– être fier, fière comme un coq – se pavaner, orgueilleux,-euse – gőgös gúnár

– fort,-e comme un boeuf – très fort,-e – bika erős

– têtu,-e comme une mule (un âne) – cabochard, entêté, têtu, buté – csökönyös szamár

– malin, maligne comme un singe – facile, bonhomme, commode, enfantin, agréable – kárörvendő Júdás

– chaud lapin – Homme avide de plaisirs sexuels – szoknyavadász / Casanova

– fine mouche – personne rusée – ravasz róka

– devenir chèvre – se mettre en colère (rendre chèvre - faire enrager, énerver) –

– une caille aux yeux de biche – caille: une jolie fille, peu farouche", ma biche: Appellation affectueuse d'homme à femme ; terme d'amitié adressé à une femme, à une jeune fille ; de femme à femme –türelmét veszti / bolondját járatja valakivel / galambocskája valakinek

– frais, fraîche comme un gardon – dans un réel état de fraîcheur apparent en pleine forme –egészséges, mint a makk / kicsattan az egészségtől

– faire le pied de grue – attendre en ayant l'air un peu sot – ácsorog (nem feltétlen egy lábon, mint a daru)

 

– Quelle bécasse ! – fille/femme un peu idiot, sot – lány, nő, kicsit butuska

– poser un lapin à quelqu’un – ne pas se rendre à un rendez-vous – nem megy el a találkára

– copains comme cochons – liés par une grande amitié – barátok, mint a disznók, nagyon erős barátság köti őket

– une poule – Femme légère, femme voyante et vulgaire, femme facile – mutatós nő, cicababa

– avoir du chien – avoir de la classe et du charme – bájos tekintetű kutyaszemekkel néz

– une panthère – une courtisane, une amante, voire tout simplement une femme jalouse et violente – párduc, egy kurtizán, egy szerető vagy egyszerűen csak egy erőszakos, féltékeny nő

– crapaud mort d’amour – On dit souvent de quelqu'un qui se pâme mais n'agit pas – a szerelem halott békája - gyakran mondják valakire, aki sápítozik, de nem tesz érte semmit

– traiter comme un chien – Traiter mal, sans égards, maltraiter – úgy kezelik, mint a kutyát

– gueuler (crier) comme un putois – protester d'une manière désagréable, pousser des cris aïgus – visít, mint a görény

 

– il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard – Ca n'a rien d'extraordinaire, de remarquable (Cette expression récente utilise le verbe "casser" au sens de "avoir un effet retentissant".) – semmi különös vagy rendkívüli, olyan, mint bármi más

– la souris (pour fille, femme) – La Souris métamorphosée en fille est la septième fable du livre IX de Jean de La Fontaine situé dans le second recueil des Fables de La Fontaine, édité pour la première fois en 1678. – egérke, nyámnyila lány, nő

– plat,-e comme une limande – Se dit d'une femme plate, avec la figure en lame de couteau ; plat, sans forme ; maigre – lapos, mint a deszka

– myope comme une taupe – Ne rien voir ou presque rien. – vaksi, mint a vakond

– souffler comme un phoque – Souffler fort, bruyamment, respirer fortement, haleter – fújtat, mint a gőzgép

– rire comme une baleine – rire très fort, sans retenue, à gorge déployée. – teliszájjal nevet

– rester muet comme une carpe – complètement silencieux – hallgat, mint a ponty

– tirer les vers du nez – Réussir adroitement à faire parler quelqu'un (sur un sujet ou des informations qu'il ne voulait pas aborder ou divulguer – orránál húzva vezet valakit

– noyer le poisson – Créer la confusion, embrouiller les choses pour éluder une question, donner le change. – Egyfelől kifárasztja a halat (szinte vízbefojtja, ez amúgy átvitt értelemben is használható), másfelől elken vmilyen dolgot. Lukat beszél valaki hasába (mondhatnók belefullaszt valakit a szavak árjába, bár ez nem magyar szólás csak egyszerű fordítás).

– noyer (quelqu'un) sous un flot de paroles de manière à l'étourdir ¬ – nem hagy szóhoz jutni

– avoir le bourdon – Être déprimé, mélancolique – Szomorúságra hajlamos - búval bélelet (méhecske hiányában)

– verser des larmes de crocodile – Pleurer sans être réellement triste, pour faire croire qu'on a du chagrin. – krokodilkönnyeket ejt

– une fièvre de cheval – (Familier) Très forte fièvre., fièvre carabinée – magas láz, gyilkos láz

– filer comme un lièvre – Courir (et être en bonne santé) ; partir vite (argot, français, dictionnaire) –nyúlcipőt húz, elinall

– doux comme un agneau – Être d'un caractère agréable et non violent. – kenyérre lehet kennei, jó természete van, kezesbárány

– prendre pour un pigeon – passer pour sot – madárnak néz valakit, vagyis ostobának tart

– faire l’autruche – Refuser de prendre en compte une réalité. (se voiler la face) – homokba dugja a fejét, nem akar tudomást venni valamiről

– rusé comme un renard – Être très rusé, voire même sournois – ravasz, mint a róka, firnyákos

– hurler au loup (crier au loup) – Avertir d'un danger inexistant ou dont on a exagéré l'importance, avec pour conséquence le risque de ne pas être écouter en cas de vrai danger.

cuisses de grenouille – farkast kiált vélt veszély láttán

– être le dindon de la farce – Se faire duper, se faire avoir lors d'une affaire. – a Ami pedig a töltött pulykát illeti mi egyszerűen ámítjuk magunkat, vagy becsapjuk magunkat, ha képzelt dolgot valósnak hiszünk, szóval erre nincs közmondásunk.

Sóvári Judit és Lagler Tünde munkája Párducz Erzsébet háttérasszisztenciájával

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A peine rentrés d´une tournée chaleureusement accueillie aux...
A peine retombées les fusées du feu d´artfice, au demeurant...
Ce lundi 19 août, Angela Merkel s´est rendue à Sopron, ville...
Le 20 août, les Hongrois vont célébrer leur fête nationale. Le temps...
Trottinettes électriques : mieux vaut s'assurer ! – Jobb lenne...
A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó