Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

www.europarl.europa.eu

Le bureau du procureur général de Hongrie a demandé au Parlement européen la suspension provisoire de l’immunité de l’eurodéputé hongrois du Jokkib, Béla Kovács. Ce dernier est suspecté d’espionnage à l’encontre des institutions européennes en faveur de la Russie. C’est le quotidien Magyar Nemzét qui le révèle.

« Je rejette les accusations selon lesquelles l’Alliance des Mouvements nationaux européens seraient sous influence russe où serait l’objet de financements russes »,

a déclaré Béla Kovács durant une conférence de presse, qui évoque une campagne de diffamation.

En tout cas, l’enquête est en cours, comme l’explique Géza Fazekas, porte-parole du procureur :

« Nous enquêtons sur un délit grave, mais cette enquête n’est pas du domaine public et je ne peux donc pas dire de quoi il en retourne. La loi toutefois punit ce délit d’une peine de 2 à 8 ans de prison. »

La procédure de suspension ne sera toutefois activée tant que le nouveau Parlement européen issu des élections ne sera pas intronisé, si tant est que Béla Kovács soit réélu.

Des sondages placent le Jobbik – emmené par Krisztina Morvai - en 2e position, devant le parti socialiste MSZP, aux élections européennes. Le parti a recueilli un peu plus de 20% des voix aux législatives le 6 avril.

Avec 14,8 % des suffrages, le Jobbik avait décroché 3 des 22 sièges pour la Hongrie au Parlement européen en juin 2009.

Par Matthias Quemener

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó