Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Le premier ministre slovaque Robert Fico, tout juste battu lors de l’élection présidentielle, et son homologue hongrois Viktor Orban ont symboliquement ouvert les vannes du raccordement entre le réseau de gazoduc hongrois et slovaque, jeudi 27 mars, à Szada (28 kilomètres à l’est de Budapest).

Ce projet, financé en partie par l’Union Européenne, vise à renforcer les connexions du couloir énergétique centre-européen. Dans un futur proche, cela permettra au gaz de la mer Baltique – de Pologne – de transiter jusqu’à l’Adriatique et la Croatie. Les deux dirigeants ont par ailleurs signé un mémorandum stipulant une collaboration pour développer les infrastructures autoroutières entre la Slovaquie et la Hongrie.

Ce rattachement des gazoducs permettra à la Hongrie – ainsi que l’a déclaré Viktor Orban à Bruxelles la semaine dernière – de recevoir du gaz qui ne provienne pas uniquement de Russie et traversant l’Ukraine. Grâce à cette connexion, la Hongrie aura accès, via la Slovaquie, au réseau tchèque qui achemine du gaz norvégien. Orban a déclaré que cet accord de coopération énergétique était crucial dans l’optique de la sûreté et de l’autonomie énergétique du pays.

Ce nouveau gazoduc, donc, possède deux voies, permettant l’inversion éventuelle des flux entre les deux pays et une capacité annuelle de 5 millions de mètres-cubes.  Il s’étend sur 111 kilomètres, dont 94 en territoire hongrois, et aura coûté 160 millions d’euros, dont 30 millions provenant des fonds du Programme Énergétique Européen. La coopération énergétique en Europe Centrale est à ce prix.

Matthias Quemener

Eredeti cikk

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó