Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Egy francia Magyarországon - Pierre Waline blogja

Francia születésű, nyugdijas vagyok, Pesten élek. Szeretek itt élni, szeretem Magyarrszágot, a nyelvet, a kultúrát, de jó néha hazamenni Párizsba is. Szeretem a klasszikus zenét. Fontos számomra a kommunikáció, meg a harc az intolerancia és a rasszizmus ellen.

Bof....
Déteste par dessus tout l'intolérance, le nationalisme et le racisme, encore trop répandus...
Mindenek elött a nacionálzmus, az intolerancia és a racizmus ellen szeretnék küzdeni, amelyek sajnos tul gyakori jelenségek a mai világban...

Indíts Te is blogot a francianyelv.hu-n!

Parisien de naissance, mais résidant à Budapest, je ne me lasse pas d’être surpris chaque fois que je retourne dans ma ville natale.

Si j’évoque ces exemples, c’est parce que j’ai le sentiment - mais je peux me tromper - d’une tendance à nous renfermer dans nos petits mondes nationaux pour y garder en otages (au moins moralement) nos artistes "bien de chez nous”. Ceci en pleine "mondialisation” et à l’heure où la technique (Internet, retransmissions télévisées ) efface frontières et distances.

Lorsque je résidais en Allemagne, nous avions rédigé avec mes collègues un „Guide de la communication” à l’attention des entreprises françaises désireuses de se lancer sur le marché allemand. Petits conseils de ce qu’il faut faire ou ne pas faire lors des négociations avec un partenaire d’outre-Rhin. Une occasion pour étudier les deux modes de comportement et en souligner les contrastes. Sujet bateau assez facile, tant les contrastes nous semblaient flagrants, parfois à la limite du cliché.

Pierre WalineRécemment interrogée sur un danger qui menacerait à terme l’existence de la langue hongroise, la linguiste Klára Sándor répondit sans équivoque par la négative. Une langue parlée aujourd’hui par 14 millions de personnes ne saurait disparaître, même à long terme, seuls les idiomes pratiqués par des populations inférieures à 100 000 personnes pouvant être considérés, selon elle, comme mis en danger dans notre monde mondialisé, anglicisé. Une réponse que nul ne saurait contester: bien évidemment, la langue hongroise a encore de beaux jours, voire de beaux siècles (je touche du bois...) devant elle.

Alors qu’en décembre 1790, Joseph Haydn se préparait à partir pour Londres, Mozart lui déclara: „Vous n’êtes pas fait pour courir le monde,  vous parlez trop peu de langues”. Et Haydn de le rassurer: „Oh! La langue que je parle est comprise dans le monde entier!”.  Ce qui est bien vrai! (1)

François Hollande vient de rappeler la responsabilité de „la France” dans la raffle du Vel d’Hiv où, les 16 et 17 juillet 1942, 13 000 Juifs, dont 4000 enfants, furent envoyés dans les camps de la mort. Des Juifs arrêtés à Paris non par des soldats allemands, mais bel et bien par leurs compatriotes, des policiers français.

S’il devait rester un mot que le monde associerait encore à la France, ce serait peut-être, après "Napoléon” celui de "Quatorze juillet” ou de "Bastille”. Sans forcément savoir tout ce qu’il recouvre, sinon l’occasion de faire la fête et de jouer aux saltimbanques sur les Champs Elysées..(à la grande joie de notre président et des touristes américains).

A peine rentrés d´une tournée chaleureusement accueillie aux...
A peine retombées les fusées du feu d´artfice, au demeurant...
Ce lundi 19 août, Angela Merkel s´est rendue à Sopron, ville...
Le 20 août, les Hongrois vont célébrer leur fête nationale. Le temps...
Trottinettes électriques : mieux vaut s'assurer ! – Jobb lenne...
A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó