Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Selon la chanson, les histoires d'amour finissent mal... en général. Celle d'Esther déroge à la règle et apporte un peu de douceur dans un monde de brutes, sur fond d'aventures et de suspense. A se demander ce qu'attend Spielberg pour une adaptation...

Enfants déjà, on nous racontait cette belle histoire, digne des plus beaux contes de fées, mais pourtant tout droit issue de la tradition juive. La belle Esther épouse le roi, elle sauve son peuple et devient l'héroïne que l'on n'espérait plus. Dans la Meguila (rouleau) qui narre ces aventures, tous les ingrédients sont là : des rois et des princesses, des méchantes reines et des gentils serviteurs, des comploteurs et des sauveurs. On entend même un cheval blanc galoper à l'horizon. Ainsi Disney et Iznogoud n'auraient rien inventé ? Et comme toute histoire d'amour qui se respecte, celle d'Esther comporte son lot de souffrances. Car entre deux bains de lait, la Belle en verra des vertes et des pas mûres. Et pour cause : la voilà chargée d'une mission qui vaut son pesant de masques à l'argile. Sauver le sort de tout le peuple juif.

Alors que la victoire des Perses sur les Babyloniens signait la fin de l'exil, nombre des Juifs déportés à Babylone ne sont pas rentrés à Jérusalem et sont restés en Mésopotamie. C'est dans ce contexte que s'inscrit notre histoire : en diaspora, à Suze. Remarquée par l'empereur Assuérus, Esther succède à Vashti. La désormais reine va œuvrer afin de protéger son peuple dont le statut demeure précaire. Esther devient la réponse à la souffrance des Juifs au milieu des nations païennes qui les hébergent. Bien que juive, elle accède au plus haut niveau du pouvoir.

Amour, gloire et beauté

Esther est la fille d'Abihaïl, l'oncle de Mardochée. L'ascendance de ce dernier remonte jusqu'au père du roi Shaoul, lui-même descendant de Rachel. La matriarche était connue pour sa discrétion et sa pudeur. Des qualités qui paraissent héréditaires, car Esther, qui vient du mot seter (caché), se distingue des autres jeunes femmes précisément par ces vertus. Et son premier prénom, Hadassa, ne fait que renforcer cet aspect de sa personnalité. Il s'agit d'une plante au parfum très agréable, la myrthe, dont les feuilles couvrent toutes les branches. Le lien est rapidement établi : savoir agir sans être vu, et surtout sans se montrer. A l'image d'un animal qui se tapit dans l'ombre pour rester à l'abri, Esther n'aime pas être sur le devant de la scène.

Elle ne cherche pas à parader et ne fait aucun effort pour s'apprêter. Ni crème anti-âge ni poudres teintées, pour cette jeune femme qui n'a besoin d'aucune aide extérieur pour resplendir. Mais la situation la rattrape. Le roi est séduit et tombe éperdument amoureux d'elle. Parmi les Psaumes de David, "Le cantique de la biche", expliquent nos Sages, fait référence à notre héroïne. Car dit-on, le cerf et la biche vivent ensemble un amour inaltérable. Le temps n'a pas d'emprise sur eux et ils s'aiment tout au long de leur vie. Ainsi, Assuérus fut bouleversé par le charme de la jeune fille juive, et son amour dura toujours.

Golda Meïr dans le corps de Bar Refaeli

Pourtant, Esther a son caractère. Femme de décision et de poigne, elle prend de l'assurance, et l'assume. Au fil des pages, sa relation avec Mardochée apparaît sous un jour nouveau. Il ne s'agit plus d'un tuteur et de sa pupille, au sens restreint du terme, mais de deux partenaires, qui œuvrent dans le même sens, pour atteindre un objectif commun. Tant et si bien que l'on peut lire explicitement que "Mardochée se retira et exécuta strictement ce que lui avait ordonné Esther"(Esther 4:17). Une marque de confiance et de respect de la part de l'homme qui a fait son éducation. Comme lui, la population juive tout entière lui obéit. Tous jeûnent pour elle, et prient pour la réussite de son stratagème. Nul misogyne ou macho en vue pour contester ses décisions, Esther a pris les rênes de la délivrance. Personnage moderne au cœur de la Perse antique, elle incarne une femme indépendante qui jusque dans le palais royal continue à observer les commandements de la loi juive.

Loin de suivre les diktats de l'époque, elle reste fidèle à ses propres croyances, et à l'éducation de Mardochée. En fin stratège, elle élabore son plan, planifie chacune des étapes et n'abandonne jamais. Elle fait fi du danger, et se rend dans la cour intérieure du roi sans y avoir été invitée. Contre toute attente, l'imprudente trouve grâce aux yeux du souverain.

"Dis-moi ce que tu désires ; serait-ce la moitié du royaume, je te l'accorderai"

Beau succès. Même Sissi, pourtant impératrice d'Autriche, ne s'est pas entendu dire une pareille chose. Alors la Belle s'enhardit et pose sa requête : dresser un banquet et y inviter Aman, l'ennemi des Juifs.

Esther s'inscrit dans la lignée des grands dirigeants d'Israël, qui ont sauvé leur peuple en usant de sagesse, et avec dévouement. De nombreux commentateurs établissent un lien avec le patriarche Joseph, lui-même installé sur une terre étrangère et qui, tombé au plus bas, en danger de mort, finit par triompher des épreuves, gouverner et sauver son peuple. Dans ces deux récits, la présence divine n'est pas explicitement mentionnée, et doit être devinée derrière les événements.

Le Rabbi de Komarno va même plus loin : pour lui, "Esther est la jumelle de Moïse et elle se trouve au même degré que lui". Car comme le plus grand prophète du peuple juif, Esther est adoptée et appelée à vivre au sein d'une cour étrangère. Face à son peuple opprimé, elle va être confrontée aux mêmes types de questions : mieux vaut-il rester caché et se protéger ou s'engager pour sauver son peuple ? Comme lui, elle se présentera à plusieurs reprises devant le souverain et son entrevue se déroulera finalement au moment de la fête de Pessah.

De rebondissement en rebondissement

Les retournements de situation se multiplient dans la Meguila. Vashti, après avoir été reine est destituée ; Esther après avoir risqué la mort, triomphe de son ennemi ; et les Juifs, condamnés, sont sauvés in extremis d'un massacre programmé. Les péripéties d'Esther sont une vraie saga, imprévisible et haletante. Qui, en effet, s'attendait à un tel courage de la part d'une orpheline échouée au palais royal ? Et pourtant, Esther se révèle avoir une influence telle sur le roi que ce dernier lui transmet le sceau destiné aux décrets officiels. C'est Esther et Mardochée, ensemble, qui rédigeront les missives annulant la funeste condamnation des Juifs, car la seule condamnation à mort d'Aman ne suffit pas à les sauver.

L'histoire ne s'arrête pas là. Notre Gabi Ashkenazi en jupe longue a encore du pain sur la planche, et réclame une journée supplémentaire pour terrasser l'ennemi. Un nouveau rebondissement qui va enfin apporter le "happy end" attendu. Mardochée dirige l'empire perse pour le bien de tous, et chaque année les Juifs célèbrent la fête de Pourim : la commémoration de la victoire du peuple élu. Sa survie, envers et contre tous, mais aussi le rôle d'une femme qui a su prouver sa valeur. A la tête d'Israël, bien avant l'existence de l'Etat tel que nous le connaissons aujourd'hui, l'orpheline mène la danse. Elle ne recule devant rien pour le salut de son peuple et le conduira à sa délivrance, comme Moïse avant elle l'avait fait sortir d'Egypte et accompagné jusqu'aux frontières de la Terre promise.

Esther, fille d'Abihaïl, est l'une des figures principales de la pensée juive, voire de la pensée universelle. Elle incarne l'espoir, l'idée qu'à la fin "tout ira bien", comme les Israéliens aiment à le dire, "Yihye tov". Entre guerres, pogroms et menace nucléaire, Esther est là pour nous rappeler qu'une simple femme peut changer la destinée du peuple juif, et au bout du compte, le préserver de grands dangers. 

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó