Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Hongrie Selon les données officielles de l’État hongrois, au 7 janvier, on comptait 10 325 morts étiquetées Covid. Mais comme l’a…

The post L’essentiel de l’actualité du 18 au 24 janvier dans le V4 first appeared on Visegrád Post.

Hongrie

  • Selon les données officielles de l’État hongrois, au 7 janvier, on comptait 10 325 morts étiquetées Covid. Mais comme l’a souligné le médecin en chef Cécilia Müller ainsi que le journaliste proche du gouvernement Zsolt Bayer, parmi ces victimes recensées, seules 307 d’entre elles n’avaient pas de comorbidités (connues).
  • Le président de l’Association des hôtels et restaurants hongrois (MSZÉSZ), Tamás Flesch, a déclaré ce mardi 19 janvier qu’il était « difficile d’imaginer que [les hôtels et restaurants] pourraient rouvrir avant mai. Pas seulement en Hongrie, mais également dans d’autres pays européens, car toutes les informations sur la vaccination et la pandémie montrent que les restrictions resteront en vigueur pendant un certain temps », une situation qui pèse très lourdement sur les entreprises. « Financer tout cela en l’absence de bénéfices pendant plusieurs mois est impossible. Même avec l’aide du soutien de l’État… ».
  • Le chef de cabinet du premier ministre, Gergely Gulyás, a déclaré jeudi 21 janvier à la télévision que les personnes vaccinées contre le covid et les ayants guéri de la maladie recevront un certificat de protection qui les dispensera du couvre-feu.
  • Cinq experts du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies ont adressé le 15 décembre 2020 une lettre au premier ministre hongrois Viktor Orbán pour « demander respectueusement » au gouvernement hongrois de retirer la loi rappelant que « l’institution du mariage » est « l’union entre un homme et une femme, fondée sur une détermination volontaire », que la famille est la « base de la survie de la nation », que la « mère est une femme, le père est un homme » et enfin que « la Hongrie protège le droit des enfants à l’auto-identité en fonction de leur sexe de naissance et assure une éducation conforme aux valeurs fondées sur l’identité constitutionnelle et la culture chrétienne de la Hongrie ». Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme estime que « cela aggrave encore la stigmatisation des familles et donne lieu à une discrimination contre les couples de même sexe » et que la détermination d’un sexe à la naissance est une « pratique » qui « soulève de graves préoccupations concernant le droit des citoyens à l’autodétermination et augmente également la stigmatisation attachée aux personnes de différentes orientations, le risque de violence, de harcèlement et d’abus. »
  • L’eurodéputé Balázs Hidvéghi (Fidesz) a critiqué dans une vidéo publiée le vendredi 14 janvier que la Commission européenne ait « balayé d’un revers de manche l’initiative » Minority SafePack appelant à la protection par l’Union européenne des minorités nationales autochtones, qualifiant cette décision de  « scandaleuse, inacceptable et cynique », alors que cette question concerne 50 millions de citoyens européens et que l’initiative a recueilli 1,1 millions de signatures.
  • Un document publié par le ministère hongrois des Finances le 31 décembre 2020 a révélé que la dette publique du pays atteignait désormais 81,2% du PIB, soit 15,8% de plus qu’à la fin de 2019.
  • Ce lundi 18 janvier, Miklós Fehér, un haut fonctionnaire du ministère hongrois de la Justice, comparaissait devant la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) pour y représenter le pays dans l’affaire concernant l’indépendance du pouvoir judiciaire. « Nous devons bannir tout risque que les procédures disciplinaires soient utilisées comme moyen d’exercer un contrôle politique sur le contenu des décisions judiciaires », a déclaré Jurian Langer, le représentant des Pays-Bas auprès de la Cour, tandis que M. Fehér ne voyait là que des « questions hypothétiques ».
  • Ce mardi 19 janvier, sur proposition du gouvernement, le président hongrois János Áder a décidé de retirer la citoyenneté hongroise à huit personnes personnes originaires notamment de Roumanie, de Serbie et d’Ukraine. Ces personnes avaient fraudé pour obtenir leur passeport hongrois.
  • Le ministère hongrois des Affaires étrangères a indiqué ce mercredi 20 janvier que les vaccins russe et britannique – Sputnik V et Astra Zeneca – étaient désormais

Source: Visegrad Post

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó