Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

V4 Dans le cadre de la présente crise diplomatique tchéco-russe faisant suite à la révélation par le gouvernement tchèque le 17…

The post L’essentiel de l’actualité du 26 avril au 2 mai dans le V4 first appeared on Visegrád Post.

V4

  • Dans le cadre de la présente crise diplomatique tchéco-russe faisant suite à la révélation par le gouvernement tchèque le 17 avril dernier d’une implication russe dans l’explosion d’un dépôt de munitions en Tchéquie en 2014, le premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, dont le pays préside actuellement le Groupe de Visegrád, a convoqué dans l’urgence une vidéo-conférence des chefs de gouvernements du V4 au sujet de la Russie qui s’est déroulée ce lundi 26 avril. Au menu de cette réunion des quatre premiers ministres (Mateusz Morawiecki, Viktor Orbán, Andrej Babiš et Eduard Heger) : l’escalade des actions de la Russie en Europe centrale menaçant la sécurité commune des pays de la région, en relation donc avec le présent différend tchéco-russe mais aussi avec la situation toujours extrêmement tendue dans l’est de l’Ukraine. De leur côté, les ministres des Affaires étrangères du V4 ont publié un communiqué commun, par lequel ils condamnent « les actions menaçant la sécurité des États souverains et de leurs citoyens et expriment leur solidarité avec les actions menées par la République tchèque ».
  • L’étude de faisabilité du train à grande vitesse (TGV) Budapest-Varsovie vient de s’achever. Les travaux commenceront concrètement au début des années 2030.
  • Selon des informations diffusées ce vendredi 30 avril par la Commission européenne, des tests informatiques auront lieu au mois de mai dans 24 pays de l’Union européenne en vue de mettre en place le système de passeport vaccinal à partir du 1er juin. La Hongrie, la Belgique et la Slovaquie ne participant pas à ces tests, leur participation au système européen de passeport vaccinal ne pourra être mise en place que plus tard.

Hongrie

  • Le porte-parole du gouvernement hongrois, Gergely Gulyás, a expliqué le 25 avril sur Radio Kossuth que la Hongrie consacrerait la majeure partie du Fonds de relance européen pour moderniser et faire évoluer le secteur de la santé, pour « améliorer la qualité des soins dans tout le pays ».
  • Le secrétaire d’État à la fiscalité du ministère hongrois des Finances, Norbert Izer, a exprimé ce lundi 26 avril l’opposition des autorités hongroises à la proposition du président américain Joe Biden d’instituer un taux minimum de 21% pour l’impôt sur les sociétés à l’échelon planétaire, ce taux étant actuellement de 9% en Hongrie.
  • Le président de l’Autorité nationale hongroise de protection des données, Attila Péterfalvi, a déclaré ce lundi 26 avril que « la présentation [obligatoire] de la carte de d’immunité [le passeport vaccinal, ndlr.] à l’entrée [des magasins] n’est pas constitutionnellement un problème de protection des données car elle n’est pas accompagnée d’un enregistrement de données ».
  • Selon un sondage en ligne réalisé par Kecskemét Poll et publié ce vendredi 30 avril sur Magyar Jelen, 80% des 3 218 personnes ayant répondu sont hostiles à la discrimination basée sur la vaccination contre le Covid. Ce refus est même de 86% chez les moins de trente ans. Plusieurs partis dénoncent les discriminations induites par ce passeport Covid.
  • Le parlement hongrois a adopté ce mardi 27 avril une réforme fondamentale du statut de onze universités publiques – l’Université d’économie de Budapest, l’Université de Debrecen, l’Université de Dunaújváros, l’Université hongroise des arts de la danse, l’Université de Nyíregyháza, l’Université d’Óbuda, l’Université de Pécs, l’Université Semmelweis, l’Université de Szeged et l’Université d’éducation physique –, transférant des actifs d’une valeur de plusieurs milliards d’euros à des fondations qui gèreront dorénavant les universités et certaines institutions culturelles. Les conseils d’administration de ces fondations seront nommés par le gouvernement. L’opposition de gauche crie au « vol de fonds publics » et prétend que Viktor Orbán et le Fidesz feraient ainsi main basse sur l’enseignement supérieur, d’autant que selon la liste qu’a publiée le magazine Mandiner, nombre des personnes nommées dans lesdits conseils d’administration sont proches du pouvoir.
  • Le ministre hongrois de la Fonction publique, Miklós Kásler, a annoncé

Source: Visegrad Post

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó