Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Hongrie Dans une tribune publiée le 24 juillet dans le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, l’ancien vice-président de l’Union chrétienne-sociale bavaroise…

The post L’essentiel de l’actualité du 26 juillet au 1er août dans le V4 first appeared on Visegrád Post.

Hongrie

  • Dans une tribune publiée le 24 juillet dans le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, l’ancien vice-président de l’Union chrétienne-sociale bavaroise (CSU), Peter Gauweiler, écrit notamment que légitimité démocratique du premier ministre Viktor Orbán est supérieure à celle de l’ensemble des commissaires européens.
  • Selon un sondage réalisé fin juin par l’institut Publicus et publié ce lundi 26 juillet par le quotidien socialiste hongrois Népszava, entre  « 45 à 47% [des Hongrois] considèrent qu’il est naturel de rencontrer un couple gay », les partisans du gouvernement étant nettement moins tolérants vis à vis de l’homosexualité (de 13% à 15%) que ceux de l’opposition (de 68% à 70%). Selon le même sondage, « plus de la moitié des électeurs pro-gouvernementaux qualifient simplement l’homosexualité de repoussante et de contre nature » et estiment que les manifestations du style de la Gaypride devraient être interdites.
  • Le ministère norvégien des Affaires étrangères a fait savoir ce 23 juillet dans un communiqué qu’aucun « financement ne sera accordé à la Hongrie pour la mise en œuvre des programmes au cours de la période actuelle, et [que] la Hongrie perd l’accès aux quelque 2,3 milliards de couronnes norvégiennes [environ 220 millions d’euros, ndlr.] alloués à la Hongrie [et destinées à des ONG hongroises] au titre du programme de subventions de l’EEE [Espace économique européen, ndlr.] et de la Norvège ». Le ministre norvégien des Affaires étrangères, Ine Eriksen Søreide, a déclaré à ce sujet : « Je peux confirmer qu’après un processus long et complet, nous n’avons pas pu parvenir à un accord. À notre avis, le financement au titre du programme de subventions de l’EEE et de la Norvège aurait pu être très bénéfique, en particulier pour soutenir la société civile en Hongrie, ainsi que pour stimuler l’innovation dans les secteurs des affaires, de l’énergie et du climat, et promouvoir les droits des minorités ». Le porte-parole du premier ministre hongrois, Gergely Gulyás, a rétorqué que la Norvège devait cet argent à la Hongrie « parce que la Norvège, sans être membre de l’Union européenne, participe au marché commun, bénéficie de ses avantages », ces programmes de financement et de subventions constituant une contre-partie. Cette querelle entre Oslo et Budapest n’est cependant pas nouvelle. Déjà en 2014, le gouvernement de Viktor Orbán reprochait aux autorités norvégiennes « d’interférer dans la politique hongroise » par le biais de ces subsides, ce qu’elles ne niaient pas, se targuant bien au contraire de contrer la « tendance autoritaire profondément inquiétante » du gouvernement hongrois. Par ailleurs, la Pologne est également confrontée au même genre de problèmes avec la Norvège.
  • Ce lundi 26 juillet, le gouvernement hongrois a porté plainte contre des hackers ayant piraté le site de la consultation nationale, tandis que l’un d’eux avait diffusé une vidéo sur YouTube montrant comment un logiciel remplissait au hasard le questionnaire mis en ligne par les autorités.
  • La directrice nationale des services sanitaires hongrois (ÁNTSZ), Cecília Müller, a annoncé ce mardi 27 juillet la mise en place d’une troisième dose de vaccin pour certains groupes plus vulnérables : « Nous recommandons la troisième dose du vaccin principalement aux personnes âgées et aux malades chroniques, ainsi qu’aux patients dont le système immunitaire est affaibli », a-t-elle expliqué. Selon le député socialiste, István Újhelyi, cette troisième dose de vaccin pourrait aider les personnes vaccinées avec les vaccins russe ou chinois à obtenir le passe sanitaire européen – sous-entendant que cette troisième piqure serait effectuée avec un vaccin homologué par l’Union européenne.
  • Une enquête de l’institut Ipsos publiée ce 29 juillet révèle que trois quarts des Hongrois veulent que les restrictions sanitaires soient sérieusement allégées voire totalement supprimées au plus vite.
  • Le secrétaire général du patronat hongrois (Vállalkozók és Munkáltatók Országos Szövetsége, VOSZ), László Perlusz, a déclaré au

Source: Visegrad Post

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó