Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Hongrie Entré en vigueur le 7 août dernier, un décret assouplit les conditions d’entrée en Hongrie du point de vue sanitaire,…

The post L’essentiel de l’actualité du 9 au 15 août dans le V4 first appeared on Visegrád Post.

Hongrie

  • Entré en vigueur le 7 août dernier, un décret assouplit les conditions d’entrée en Hongrie du point de vue sanitaire, un simple test PCR négatif étant désormais requis pour entrer dans le pays. Des passeports sanitaires non européens (notamment des pays de l’OCDE et de l’OTAN, de la Russie, des Émirats, de Bahreïn, d’Azerbaïdjan, du Kazakhstan, du Kirghizistan, d’Ouzbékistan et de Turquie) sont désormais reconnus en Hongrie.
  • Selon un récent sondage réalisé par l’institut Századvég pour le quotidien Népszava, 42% des Hongrois considèrent qu’il y a un risque de propagande LGBT au sein des écoles, tandis que 27% des électeurs de l’opposition envisagent de soutenir la position du gouvernement lors du référendum sur la loi de protection de l’enfance. En l’occurrence, les Hongrois sont très massivement opposés à la propagande LGBT dans la presse à destination des enfants (88%), de même qu’à l’idée de rendre accessible aux mineurs la chirurgie de « changement » de sexe (91%).
  • Le commissaire ministérielle à l’Espace du ministère hongrois des Affaires étrangères, Orsolya Ferencz, a annoncé ce jeudi 12 août que le deuxième cosmonaute hongrois se rendra sur la Station spatiale internationale avant l’année 2025, soit au cours des quatre ans à venir. Le premier Hongrois à avoir participé à une mission dans l’espace fut le pilote de l’armée de l’air hongroise Bertalan Farkas en 1980, dans le cadre des missions Soyouz 36 et Soyouz 35. Il séjourna à l’époque une huitaine de jours à bord de la station spatiale Saliout 6. Sa mission d’alors a encore des répercussions de non jours, car comme Orsolya Ferencz l’a rappelé, « grâce à la mission de Bertalan Farkas, la Hongrie est toujours à la pointe de la mesure des rayonnements. À l’heure actuelle, le système hongrois de mesure des rayonnements est toujours en place à la station spatiale et est constamment en service ».

Pologne

  • Plusieurs milliers de personnes ont manifesté le samedi 7 août à une marche contre la vaccination obligatoire et la ségrégation covidienne dans la métropole de Katowice (Haute-Silésie). Jusqu’à présent, les autorités polonaises n’ont pris aucune mesure en ce sens, mais les déclarations du ministre de la Santé, Adam Niedzielski, et surtout celle du vice-Premier ministre et président du PiS, Jarosław Kaczyński, laissent entendre que la Pologne pourrait s’engager elle-aussi dans cette direction.
  • Les récents rebondissements de la crise politique biélorusse ayant amené la Pologne à accorder l’asile politique à une sprinteuse du pays voisin, ayant eu le tort de critiquer ouvertement ses entraîneurs, allait écoper d’une sanction, n’ont pas contribué à améliorer l’ambiance entre la Biélorussie et ses voisins occidentaux. C’est ainsi que le maire de Minsk, Vladimir Koukharev – un proche du président Loukachenko –, a appelé les supermarchés et centres commerciaux de la capitale à retirer des « meilleures étagères » les produits des pays ayant mis en place des sanctions contre le pays, et notamment la Pologne, la Lituanie et l’Ukraine. « Divers pays ont introduit des sanctions contre nous – Ukraine, Lituanie, Pologne, et leurs produits (bonbons, thés, biscuits, pâtisseries) sont dans les magasins sur les meilleures étagères ! […] Nous le disons brutalement : soit la situation change, soit nous agissons. À mon avis, une telle décision devrait être prise au niveau de l’ensemble du pays », a-t-il ainsi déclaré.
  • L’ancien Premier ministre libéral polonais Donald Tusk, qui a repris la direction de la Plateforme civique (PO, opposition) a exigé le 6 août que les croix chrétiennes soient retirées des écoles et autres bâtiments publics où elles ont été apposées dans les années 1990 après la chute du régime communiste. « Les lieux publics, que ce soit le Sejm ou une école, devraient être exempts de symbolisme religieux […] Je voudrais que les églises, et non les bureaux publics ou les écoles, soient le lieu où ceux qui croient peuvent se rencontrer et prier », a-t-il expliqué. Le ministre de l’Éducation, Przemysław Czarnek (PiS), a vivement réagi à ces propos provocateurs

Source: Visegrad Post

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó