Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Europe – Si les tests censés révéler sa présence ne semblent pas tous fiables, le Covid-19 est, lui, un révélateur infaillible de l’état de démocratie et de souveraineté (deux notions qui ne devraient jamais être séparées) des diverses sociétés. 

En France, Emmanuel Macron, l’un des présidents les plus mal élu de la Ve République, traite – tout naturellement – ses concitoyens en ennemis, les soumettant à une persécution policière inédite en temps de paix dans l’histoire de France.

En Hongrie, où le gouvernement en place est celui qui s’appuie sur la majorité électorale la plus large de l’UE, le confinement très modéré actuellement imposé semble pour l’instant encore correspondre aux vœux d’une partie de la population, victime de l’épidémie de panique qui s’est propagée parallèlement à celle du Covid-19 proprement dit. Tout un chacun peu sortir de chez soi à toute heure, sans justificatif ou surveillance électronique, et les contrôles sont rarissimes. La police, en pratique, ne sanctionne que les attroupements sur la voie publique ; au moment où j’écris, on totalisait un peu plus de 5 000 verbalisations dans ce pays de dix millions d’habitants, depuis la mise en place des restrictions. Sans la fermeture des établissements de restauration et l’obligation (un peu moins compréhensible, il est vrai) faites aux autres commerces non-alimentaires de fermer à 15h, la vie serait pratiquement normale.

Néanmoins, la vision irrationnelle du Covid-19 et du « combat contre le virus » propagée par le gourou Neil Ferguson – et, plus généralement, par le lobby pharmaceutique – inspirant des doutes à de plus en plus de Hongrois, les déclarations – d’experts et de citoyens – hostiles au confinement se multiplient, et le gouvernement, toujours à l’écoute du public, semble amorcer un rétropédalage. Viktor Orbán a ainsi récemment annoncé s’attendre à « un pic vers le 3 mai », alors que le pic était jusqu’alors annoncé pour début juillet. Comme on voit assez mal, dans la statistique (de toute façon ridiculement basse) des infections et des décès en Hongrie, ce qui pourrait scientifiquement justifier une telle prévision, il y a fort à parier que, bien que mal conseillé en la matière selon moi, le premier ministre hongrois prévoit déjà d’écourter ces festivités de la Déesse Panique, qui coûtent fort cher à son

Europe – Si les tests censés révéler sa présence ne semblent pas tous fiables, le Covid-19 est, lui, un révélateur infaillible de l’état de démocratie et de souveraineté (deux notions qui ne devraient jamais être séparées) des diverses sociétés.

Source: Visegrad Post

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó