Bienvenu sur www.francianyelv.hu   A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Bienvenu sur www.francianyelv.hu GSpeech

Thibaud Gibelin, auteur de l’essai Viktor Orbán joue et gagne : « Le socle populaire qu’entend perpétuer la politique hongroise permet l’avenir de la nation ». « Le Brexit consommé, l’axe franco-allemand déséquilibré, l’Union européenne aborde à bout de souffle les années…

The post Thibaud Gibelin : « Le socle populaire qu’entend perpétuer la politique hongroise permet l’avenir de la nation » first appeared on Visegrád Post.

Thibaud Gibelin, auteur de l’essai Viktor Orbán joue et gagne : « Le socle populaire qu’entend perpétuer la politique hongroise permet l’avenir de la nation ».

« Le Brexit consommé, l’axe franco-allemand déséquilibré, l’Union européenne aborde à bout de souffle les années 2020. Un vent de fronde souffle sur l’Europe centrale, où Viktor Orbán dessine depuis dix ans une alternative politique qui inquiète l’Europe de l’Ouest. […] L’Union européenne prendra-t-elle le visage de l’homme fort de Budapest dans les années à venir ? Thibaud Gibelin retrace l’histoire du groupe de Visegrád – la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la Tchéquie – pour mieux comprendre ce qui se joue aujourd’hui en Europe centrale et éclairer la personnalité d’un chef d’État parmi les plus décriés et certainement les plus expérimentés du continent », peut-on lire en quatrième de couverture du premier essai de Thibaud Gibelin, doctorant entre Paris et Budapest, spécialisé en relations européennes, diplômé d’histoire et de sciences politiques.

Un essai politique qui vient étoffer la bibliothèque francophone des ouvrages sur l’illibéralisme de Viktor Orbán. Depuis 2014, lorsque le premier ministre hongrois Viktor Orbán a dit vouloir bâtir une société illibérale – par opposition à la société progressiste occidentale, qualifiée en anglais de liberal – et plus encore depuis la crise des migrants de 2015, la Hongrie est le vilain petit canard de l’UE, mais également un objet de fantasme pour une partie de la droite européenne. Viktor Orbán a, par sa politique hétérodoxe en plein de domaines, indéniablement attiré les regards curieux, qu’ils soient amicaux ou hostiles. Dans son essai, Thibaud Gibelin met en exergue le contexte historique qui a servi de terreau à Viktor Orbán et à sa politique, et d’un œil français mais savant souligne, au-delà des éloges ou des dénigrements, les spécificités du règne orbanien.


Ferenc Almássy : Bien que vous écriviez depuis quelques années ponctuellement pour le Visegrád Post, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? Et par là même, nous dire ce qui pousse un Français, sans lien particulier avec la Hongrie à s’intéresser à ce point à ce petit pays d’Europe centrale ?

Thibaud Gibelin : Il me semble peu mystérieux d’avoir des affinités électives avec un autre pays d’Europe. Stendhal disait que « le charme de l’Italie est parent de celui d’aimer ». Je ne saurais caractériser la Hongrie d’un grand mot. J’attribuerais à ce pays, aux antipodes d’une qualité générale, une singularité vraiment mystérieuse. Une forme d’authenticité à la fois drue et sereine. J’ai pourtant découvert la région à l’occasion d’un semestre d’échange universitaire, parce que les cours y étaient assurés en anglais. Sous la croûte cosmopolite de la vie étudiante, la spécificité du pays s’est dévoilée et m’a plu. En 2018 j’ai eu de nouveau l’occasion de passer plusieurs mois en Hongrie. Je m’étais entretemps spécialisé dans les affaires européennes, et le rôle pivot de la Hongrie pour tourner en Europe la page de l’Occident libéral me paraissait dès lors déterminant. Le succès inattendu d’Orbán aux élections cette année-là m’a déterminé à décrire les raisons de son succès politique.

Ferenc Almássy : « Viktor Orbán joue et gagne », c’est le titre de votre livre. Vous expliquez comment s’y prend Orbán et développez une mise en contexte historique, qui permet notamment de mieux appréhender un état d’esprit très différent de ce qu’on trouve en France. Mais à quoi joue Viktor Orbán selon vous ? On le dit pragmatique, mais pourtant il s’attire bien des ennuis avec certaines prises de position et déclarations – pourtant bien pensées en avance – sur une certaine vision de la normalité, la place de la foi en politique, et bien d’autres sujets de philosophie politique.

Thibaud Gibelin : Il y a des lignes rouges que le premier ministre de Hongrie entend ne pas

Source: Visegrad Post

A felolvasó használata

A honlapon található francia nyelvű szövegeket a beépített program felolvassa, ha kijelölöd a szöveget az egérrel. Ha nem tudod hogyan kell, nézd meg ezt a videót: 

Állásajánlatok
Bíró Ádám könyvei

Vive la langue française!

Oublie ton passé,
qu`il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent
pour que ton Futur
soit Plus-que-Parfait !

A kijelölt francia nyelvű szöveg felolvasásához kattints a hangszóróra! Francianyelv.hu felolvasó